Fousseny Coulibaly risque de ne pas jouer la Coupe du monde

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Fousseny Coulibaly est né en Côte d'Ivoire.

Le milieu de terrain d'origine ivoirienne pourrait rater la Coupe du monde 2018 en Russie, au grand dam de la Tunisie.

Il n'est pas certain que les démarches administratives devant lui octroyer la nationalité tunisienne puissent aboutir avant le Mondial de football prévu du 14 juin au 15 juillet prochains.

Le joueur âgé de 25 ans s'est entraîné avec l'équipe tunisienne en janvier, mais sa naturalisation n'est pas encore effective.

Le ministère tunisien de la Justice a rejeté sa demande de naturalisation, selon des médias locaux, ce que la Fédération tunisienne de football (FTF) a démenti.

Une autorisation de la Fifa

Si Coulibaly obtient la naturalisation en Tunisie, il aura encore besoin de l'autorisation de la Fifa pour pouvoir jouer le Mondial 2018.

Selon le règlement de la Fifa, les joueurs doivent vivre "de façon continue" dans un pays pendant au moins cinq ans, après l'âge de 18 ans, pour être autorisés à jouer pour sa fédération.

Le milieu de terrain a joué pour la Côte d'Ivoire un match de qualification du Championnat d'Afrique des nations 2014, contre le Nigeria, en juillet 2013.

Peu de temps après, en août 2013, Coulibaly a rejoint le Stade Tunisien. Il est resté en Tunisie depuis lors, mais son séjour dans ce pays n'est pas conforme au règlement de la Fifa.

Coulibaly a aidé le Stade Tunisien à remporter la Coupe de la Tunisie en 2016 et le Championnat arabe des clubs en 2017.