Mondial 2026: le Maroc s’oppose au vote des territoires américains

Maroc Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le Maroc refuse un vote des territoires américains

Le Maroc a officiellement saisi la FIFA alors que les territoires américains ont obtenu le droit de vote pour l'attribution de la Coupe du monde 2026.

La Fédération marocaine de football a écrit à la FIFA pour se plaindre que les territoires américains soient autorisés à voter pour décider de l'hôte de la Coupe du monde 2026.

A lire aussi :Mondial 2026: ça passe ou ça casse pour le Maroc!

Le Maroc propose d'accueillir le tournoi mais doit faire face à une contre-proposition portée conjointement par les Etats-Unis, le Mexique et le Canada.

Guam, les îles Samoa, les îles Vierges américaines et Porto Rico pourront voter le 13 juin. Pour le Maroc, il s'agit d'un cas de conflit d'intérêts.

A lire aussi :Le Maroc déterminé à accueillir le Mondial 2026

La BBC a appris que la fédération marocaine avait d'abord écrit à la FIFA le 26 avril, expliquant que les résidents de Guam, de Porto Rico et des îles Vierges américaines étaient des citoyens américains alors que ceux de Samoa étaient des ressortissants américains.

A lire aussi :Mondial-2026: le Maroc "mobilisé" pour sa candidature

Le Maroc demande donc à la FIFA d'informer les territoires américains de leur incapacité à voter afin de permettre une procédure d'appel d'offres équitable pour l'organisation du mondial.

A lire aussi :Mondial 2026 : Ahmad soutient le Maroc

La Coupe du monde 2026 sera la première à compter 48 équipes.