La Fifa prolonge sa tutelle sur le football camerounais

Gianni Infantino, le président de la Fifa Copyright de l’image Getty Images
Image caption Gianni Infantino, le président de la Fifa

La tutelle de la Fifa sur la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), qui devait prendre fin le 31 août, a été prolongée jusqu'à décembre prochain.

Selon la Fédération internationale de football, cette prolongation s'explique par le report de l'élection du nouveau bureau exécutif de la Fécafoot.

Le ministre camerounais des Sports a demandé à la Fifa de reporter cette élection, la date prévue pour élire le président de la Fécafoot étant proche de celle de l'élection présidentielle camerounaise.

La Fifa affirme dans un communiqué avoir accepté la demande du gouvernement camerounais pour "éviter des interférences imprévisibles qui pourraient être préjudiciables à l'organisation efficiente de ces deux échéances" électorales.

A lire aussi : Fécafoot : une réunion de crise en juillet

A lire aussi : Bell : ''le Cameroun sera prêt''

Un comité de normalisation dirige le football camerounais depuis un an, à la suite de la dissolution du bureau exécutif de la Fécafoot.

Le mandat du comité de normalisation devait prendre fin le 31 août. Mais la Fifa déclare l'avoir prolongé jusqu'au 16 décembre 2018.

A lire aussi :La liste du Cameroun contre les Comores

A lire aussi : Seedorf à la tête des Lions Indomptables

L'élection présidentielle est prévue au Cameroun le 7 octobre.

Le Cameroun doit organiser en juin 2019 la prochaine Coupe d'Afrique des nations (CAN), lors de laquelle il remettra son titre en jeu.

Mais des doutes planent sur la capacité du pays à organiser la compétition, en raison de ses difficultés financières.

Sur le même sujet