L’amertume d’Umaru Bangura

Sierra Leone

Crédit photo, Getty Images

Légende image,

Le capitaine de la Sierra Leone, Umaru Bangura

Le capitaine de la Sierra Leone, Umaru Bangura, affirme que ce sont les joueurs qui souffrent à cause des sanctions de la FIFA qui pèsent sur le football dans son pays.

La suspension de la Sierra Leone a été imposée par l'instance dirigeante du football mondial (FIFA), en raison de l'ingérence d'une tierce partie dans le fonctionnement de la Sierra Leone Football Association (SLFA).

Cela a conduit à l'annulation des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations de la Sierra Leone, qui s'est déroulée en deux matches consécutifs contre le Ghana en octobre dernier.

"La suspension nous affecte, nous les footballeurs, car c'est nous qui en souffrons le plus", a déclaré le joueur du FC Zurich à la BBC.

"Ce n'est pas bon pour nous. Nous sommes déçus parce que nous savons que cela a un effet négatif sur notre carrière footballistique."

Le jeune homme de 31 ans, qui a fait ses débuts internationaux en 2006, s'entraînait déjà à Freetown pour préparer les matches lorsqu'il a appris la suspension de son pays.

"Certains joueurs évoluant à l'étranger, dont moi, étions déjà au regroupement de Freetown lorsque nous avons appris la triste nouvelle de la suspension. Ça été un coup dur" explique-t-il.

"D'autres joueurs étaient sur des vols différents pour se rendre à Freetown depuis les pays respectifs où ils évoluent en club quand ils l'ont appris".

Bangura appelle toutes les parties concernées à œuvrer pour que la suspension soit levée à temps pour leur prochain match de qualification contre le Kenya, le 17 novembre à Nairobi.

La Fédération kenyane de football a déclaré que l'équipe nationale, qui est actuellement en tête du groupe avec sept points, continuera à se préparer pour le match jusqu'à nouvel ordre.

"C'est toujours un sentiment particulier quand on joue en équipe nationale. Nous espérons que la suspension sera levée", a déclaré Bangura, qui a évolué en Norvège et au Belarus.

"Si la suspension n'est pas levée à temps pour le match contre le Kenya, cela signifie que nous n'avons plus aucun espoir de nous qualifier pour la phase finale au Cameroun.

"Cela mettra fin aux espoirs des joueurs plus âgé au sein de l'équipe qui rêvent de disputer la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Pour ces joueurs, c'est maintenant ou jamais".

Malgré le plaidoyer de Bangura, la FIFA a déclaré qu'elle n'envisage de lever la suspension qu'une fois que l'affaire contre les hauts responsables de la SLFA épurée devant le tribunal.