"Aucun espoir" pour retrouver Emiliano Sala

Emiliano Sala rejoignait Cardiff après avoir signé avec le club de Premier League. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Emiliano Sala rejoignait Cardiff après avoir signé avec le club de Premier League.

Il n'y a "aucun espoir" de retrouver vivants l'attaquant argentin de Cardiff, Emiliano Sala, et son pilote, a déclaré un responsable des équipes de secouristes parties à sa rescousse.

Le footballeur âgé de 28 ans et son pilote sont portés disparus depuis qu'ils sont partis lundi soir à bord d'un monomoteur Piper PA-46 Malibu emprunté par le joueur. L'appareil effectuant le trajet Nantes-Cardiff a échappé aux radars.

Selon John Fitzgerald, l'un des responsables des équipes de secours parties à la rescousse du joueur et de son pilote, "même la personne la plus en forme" ne pourrait durer que quelques heures dans l'eau.

"Malheureusement, je ne pense vraiment pas, personnellement, qu'il y ait un espoir. A cette époque de l'année, les conditions sont assez horribles si vous êtes vraiment dans l'eau", dit-il.

Les recherches menées pour retrouver l'avion et ses occupants ont repris mercredi après avoir été suspendues mardi soir.

Copyright de l’image Ben Birchall/PA Wire
Image caption Des fleurs déposées à l'extérieur du stade de Cardiff, en guise de solidarité avec Sala
Copyright de l’image AFP/Getty Images
Image caption Les supporters de Nantes ont également fait preuve de solidarité, déposant des fleurs sur la principale place publique de la ville.

Sala aurait envoyé un message vocal WhatsApp à sa famille, affirmant qu'il était "effrayé". "Je suis dans un avion qui va s'effondrer", aurait-il écrit, selon des médias argentins.

Trois avions et un hélicoptère sont mis à contribution pour retrouver Emiliano Sala et son pilote, selon la police de Guernesey.

"Il n'y a encore aucune trace de l'avion disparu. Les recherches sont en cours, et la décision de continuer ou non sera prise plus tard dans la journée", ajoute la police de Guernesey.

Les secouristes examinent l'imagerie satellitaire et les données des téléphones mobiles du footballeur et de son pilote pour voir s'ils peuvent être d'"une quelconque utilité dans les recherches".

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Sala a inscrit 48 buts en Ligue 1 française pour Nantes, qu'il avait rejoint en 2015.

Sala se rendait dans la capitale du pays de Galles (Cardiff) après avoir signé un contrat avec Cardiff City pour quitter le FC Nantes.

L'avion avait décollé de Nantes, dans le nord-ouest de la France, lundi soir. Il volait à 1.500 mètres d'altitude lors de son contact avec le contrôle aérien de Jersey, en vue de son atterrissage.

L'appareil a perdu le contact avec les radars alors qu'il se trouvait à 700 mètres d'altitude.

Image caption La disparition du joueur fait la une du journal français L'Equipe.
Image caption Les supporters nantais se sont rassemblés pour rendre hommage à leur ancien attaquant.

Par ailleurs, le président de Cardiff City, Mehmet Dalman, déclare qu'il n'était pas encore prévu de reporter le prochain match de Premier League du club contre Arsenal, le 29 janvier.

Les joueurs et les supporters sont en "état de choc", et le club a reçu des messages de soutien du monde entier, selon lui.

Il a également confirmé à la BBC que Cardiff n'avait pas affrété l'avion, et que Sala l'avait emprunté selon "ses propres dispositions".

Les armées de l'air et la marine des îles Anglo-Normandes, de la France et du Royaume-Uni prennent part aux opérations de secours. Mais elles n'ont trouvé aucune trace de l'avion, ni de ses occupants, mercredi à 15 h GMT.

"Les heures passent, et ça me fait penser au pire", a réagi Horacio, le père de Sala.

Copyright de l’image Rafael Álvarez Cacho
Image caption Sala et son pilote effectuaient le trajet Nantes-Cardiff à bord du monomoteur Piper PA-46 Malibu.

Le capitaine du port de Guernesey, le capitaine David Barker, qui dirige les recherches dans les îles Anglo-Normandes, a fait part de la détermination de ses services à retrouver vivants les deux occupants de l'avion. "Personne (…) ne veut abandonner, nous sommes déterminés à les retrouver", soutient-il.

L'ex-club de Sala, Nantes, a changé sa photo de profil sur Twitter, la remplaçant par une photo de l'attaquant, en écrivant sur le réseau social: "Où que tu sois, on pense à toi".