Football : Infantino, seul candidat à sa succession à la Fifa

Gianni Infantino est assuré d'un deuxième mandat à la présidence de la Fifa. Copyright de l’image AFP/Getty Images
Image caption Gianni Infantino est assuré d'un deuxième mandat à la présidence de la Fifa.

L'Italo-Suisse Gianni Infantino est le seul candidat à la prochaine élection à la présidence de la Fédération internationale de football (Fifa) prévue le 5 juin prochain.

L'actuel président de la Fifa, au poste depuis février 2016, est donc assuré d'un deuxième mandat de quatre ans.

Agé de 48 ans, il a été élu au lendemain d'un scandale de corruption à cause duquel son prédécesseur, le Suisse Joseph Blatter, a été suspendu pour un paiement controversé de deux millions de francs suisses au Français Michel Platini. Ce dernier a également été suspendu.

L'élection à la présidence de la Fifa aura lieu le 5 juin prochain à Paris.

Lire aussi :

La CAF veut faire réélire Infantino à la Fifa

Un accord Fifa-FFF pour "aider" le football africain

Un homme ‘intègre’ pour remplacer Nyantakyi

L'ancien footballeur suisse Ramon Vega, ancien joueur notamment de Tottenham, avait fait part de son intention de se présenter à l'élection. Mais il n'a pu recueillir le parrainage nécessaire de cinq des 211 fédérations membres de la Fifa.

L'une des premières mesures de Gianni Infantino après son arrivée à la tête de l'instance a été de faire passer de 32 à 48 le nombre d'équipes participant à la Coupe du monde.

Cette mesure va entrer en vigueur dès l'édition 2026 prévue aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique.