L'ancien international Omotoyossi rentre jouer au Bénin

Le Béninois Razak Omotoyossi a joué au Nigeria, en Moldavie, en Suède, en Arabie saoudite, en Turquie et au Maroc.
Image caption Le Béninois Razak Omotoyossi a joué au Nigeria, en Moldavie, en Suède, en Arabie Saoudite, en Turquie et au Maroc.

Razak Omotoyossi, 33 ans, n'avait plus de club depuis qu'il a quitté l'Olympique Club de Safi, un club marocain, il y a près de quatre ans.

Avec 21 buts en sélection nationale, il reste le meilleur buteur de l'équipe nationale béninoise.

Mais Vitor Salvado, son nouvel entraîneur, a dit aux supporters de ne pas s'attendre à grand-chose de la part d'Omotoyossi.

"C'est un footballeur qui n'a pas joué au plus haut niveau depuis des mois, qui ne s'est pas entraîné", a dit l'entraîneur portugais.

Lire aussi :

''Les Écureuils'' du Bénin veulent changer de nom

Jonathan Ligali prêt à jouer pour le Benin

"Je ferai de mon mieux pour répondre aux attentes du club et des supporters", promet l'ancien international.

"Nous ferons tout ce que nous serons en mesure de faire pour l'aider à retrouver complètement sa forme. Une fois que Razak sera au meilleur de sa forme, nous gagnerons beaucoup de matchs", espère Salvado, son nouvel entraîneur.

Lire aussi :

Les Pythons pour remplacer les Écureuils du Bénin ?

Né à Lagos, Omotoyossi a commencé sa carrière au Nigeria avec les Sunshine Stars avant de partir au Bénin, où il a joué pour Avrankou Omnispor et Jeunesse Athlétique de Cotonou.

Il est ensuite allé en Moldavie en 2005, pour y passer deux ans. Le footballeur béninois a servi le club suédois de Helsingborg, en Suède, et a été meilleur buteur du championnat suédois, avant d'être recruté par Al-Nassr (Arabie Saoudite), puis par Metz (France).

Omotoyossi est ensuite retourné en Suède, puis au Zamalek d'Egypte, en Turquie et au Maroc.

Avec le Bénin, Razak Omotoyossi a joué la Coupe du monde des moins de 20 ans, en 2005, aux Pays-Bas.

Il a fait ses débuts en équipe nationale senior, le 3 septembre 2004, à Tripoli, contre la Libye, pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2006.