Le Botswana limoge son sélectionneur

David Bright (en photo) estime que la Fédération botswanaise de football ne l'a pas soutenu dans la préparation de ses matchs.
Image caption David Bright (en photo) estime que la Fédération botswanaise de football ne l'a pas soutenu dans la préparation de ses matchs.

La Fédération botswanaise de football a licencié David Bright à la suite de ses mauvais résultats aux éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2019.

Les Zèbres du Botswana, sans victoire après cinq matchs, n'ont plus qu'une rencontre à jouer, contre l'Angola, le mois prochain. Ils n'ont récolté qu'un point.

Le staff technique de l'équipe nationale a été dissous, et un processus de recrutement d'un sélectionneur et de ses assistants sera bientôt ouvert, selon Mfolo Mfolo, le président de la Fédération botswanaise de football.

Bright, de nationalité botswanaise, avait été nommé sélectionneur de son pays pour la quatrième fois, en juillet 2017, en remplacement de l'Anglais Peter Butler.

Son limogeage a été confirmé par le président de la Fédération botswanaise de football.

Lire aussi :

David Bright revient comme coach de l'équipe du Botswana

Une qualification historique de la Mauritanie à la CAN

"Nous avons procédé à une évaluation approfondie des performances de l'équipe. (…) L'entraîneur avait pour objectif de qualifier l'équipe à la CAN 2019", a-t-il rappelé, estimant que les moyens lui avaient été donnés pour atteindre cet objectif.

"Nous sommes aujourd'hui classés 145e par la Fifa. C'est donc à juste titre que nous nous sommes séparés à l'amiable de l'entraîneur", a ajouté le président de la Fédération botswanaise de football.

Bright a estimé que la fédération ne l'avait pas soutenu dans la préparation de l'équipe, pour la plupart de ses matchs, ce qui, selon lui, a conduit aux mauvais résultats.