Coupe de la Confédération africaine : le Raja de Casablanca s'incline

Coupe de la Confédération africaine Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le trophée de la Coupe de la Confédération africaine

Le Raja Casablanca, tenant du titre, et le Zamalek (Egypte), ont subi d'énormes revers dimanche lors du dernier tour des matches de poules de la Coupe de la Confédération africaine de cette saison.

Le Raja s'est incliné 2 : 4 à domicile face à Renaissance Berkane lors d'un choc entièrement marocain, tandis que Zamalek a arraché un nul 1 : 1 en dernière minute face à Petro Atletico, le club angolais.

Cette journée a été visiblement une mauvaise pour la plupart des têtes de série. L'équipe zambienne de Zesco United a dû se contenter d'un match nul 1 : 1 à domicile contre le Soudanais Al Hilal pourtant réduit à 10 joueurs.

Les Tunisiens de l'Etoile du Sahel sont les seules à s'être assurées d'un maximum de points en trois matches de poule, après avoir encaissé un but précoce pour s'imposer 2 : 1 à domicile face aux Nigérians des Enugu Rangers.

Les leaders de chaque poule et leurs seconds se qualifient ainsi pour les quarts de finale.

Groupe A

Le Raja Casablanca n'est pas en forme, malgré le licenciement de l'entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido et le recrutement du Français Patrice Carteron.

Les vainqueurs de l'édition précédente n'avaient remporté qu'une seule victoire en cinq matches de compétition africaine avant d'affronter la Renaissance Berkane dans le Groupe A.

Le Togolais Kodjo Fo-Doh Laba s'est illustré à Berkane avec un doublé en début de seconde période pour donner l'avantage à son équipe à moins de six minutes de la fin de la rencontre.

Le Raja est troisième, à cinq points de Renaissance, et avec deux matches à l'extérieur. Il devra se battre pour se qualifier pour les quarts de finale.

Hassania d'Agadir, le troisième challenger marocain, est passé de la dernière à la deuxième place du même groupe grâce à sa victoire 2 : 1 à domicile contre l'AS Otoho Oyo du Congo Brazzaville.

Groupe B

Les Rangers d'Enugu, qui ont affronté l'Etoile du Sahel en Tunisie, ont commencé de façon prometteuse avec Bright Silas qui a mis les visiteurs en tête.

Mais la pression persistante des hôtes a permis à Iheb Msakni d'égaliser avant la pause et à Saddam Ben Aziza d'inscrire le but de la victoire à la 64ème minute pour les Maghrébins.

Dans le même groupe, le triple vainqueur de la Coupe de la Confédération, le Tunisien CS Sfaxien, a été étonnamment tenu en échec à domicile 0 : 0 par Salitas, un club universitaire du Burkina Faso.

Le CS Sfax mène avec cinq points d'avance - un devant l'Etoile et Enugu, tandis que Salitas termine deuxième avec deux points.

Groupe C

Le congolais Idris Mbombo du club soudanais d'Al Hilal s'est fait expulser dans le temps additionnel de la première mi-temps contre Zesco United à Ndola. Mais le club a ensuite pris l'avantage grâce à Nasreldin Abdalla.

Lazarous Kambole a sauvé un point pour Zesco, la première équipe à marquer des points à domicile dans le Groupe C, après la victoire 3 : 1 des Zambiens de Nkana sur Asante Kotoko à Kitwe.

Le leader Nkana a dû jouer les 17 dernières minutes à 10 après l'expulsion de Richard Ocran suite à un deuxième carton jaune.

Groupe D

Youssef 'Obama' Ibrahim a marqué à la quatrième minute du temps additionnel pour éviter à Zamalek, quintuple champion d'Afrique, une défaite surprise à domicile face à Petro Atletico à Alexandrie.

Le Brésilien Tiago Azulao avait donné l'avantage au club de Luanda à l'heure de jeu contre le géant égyptien.

Le Zamalek est dernier du Groupe D avec deux points, quatre de moins que le leader Gor Mahia du Kenya, et leurs trois prochains rendez-vous seront en Angola et Algérie.

Gor Mahia a battu l'Algérien NA Hussein Dey 2 : 0 à Nairobi sur un but de Francis Kahata et Jacques Tuyisenge et les visiteurs ont été réduits à 10 lorsque Chamseddine Harrag a été expulsé.