Italie : Kean écope d'une amende de 2 000 euros pour simulation

L'attaquant de la Juventus, Moise Kean, lors du match contre l'AC Milan, samedi 6 avril 2019 Copyright de l’image Getty Images
Image caption L'attaquant de la Juventus, Moise Kean, lors du match contre l'AC Milan, samedi 6 avril 2019

La commission de discipline du championnat italien a infligé une amende de 2 000 euros à Moise Kean, qui s'est jeté dans la surface de réparation adverse en première mi-temps du match contre Cagliari, lundi dernier.

L'attaquant de 19 ans avait reçu un carton jaune pour avoir simulé une faute. Par ailleurs, la commission de discipline a reporté sa décision sur le cas de racisme présumé dont a été victime le jeune attaquant de la Juventus de Turin.

Il exige plus d'informations des délégués du match et des autorités publiques pour "déterminer dans quelles phases du match Matuidi et Kean ont été la cible des chants qui pourraient être considérés comme discriminatoires".

Lire aussi :

Mantuidi et Moïse Kean, soutenus par la Fédération française de football

Le commentaire 'raciste' de Daniel Bravo fait polémique

Des supporters de Cagliari avaient poussé des cris considérés en Italie comme une insulte raciste, après que Kean, se tenant devant eux, avait ouvert les bras pour jubiler sur son but, après la victoire, 2-0, à la 85e minute.

L'incident avait provoqué la protestation de Blaise Matuidi, son coéquipier, qui s'est lui aussi plaint d'avoir été victime de racisme à Cagliari, la saison dernière.

Il avait aussi suscité l'indignation et plusieurs réactions dans le monde du football.

Par ailleurs, l'attaquant de Naples, Arkadiusz Milik, a été lui aussi condamné à une amende du même montant pour son plongeon lors du match de son équipe contre Empoli.

L'Inter Milan avait été contraint de jouer deux matchs à domicile à huis clos après que le défenseur napolitain Kalidou Koulibaly a été victime de violences raciales lors d'un match à San Siro.