Manchester United condamne les "propos racistes" envers son défenseur Ashley Young

Ashley Young (à gauche) était capitaine de Manchester United pour le match contre Barcelone. Copyright de l’image EPA
Image caption Ashley Young (à gauche) était capitaine de Manchester United pour le match contre Barcelone.

Ashley Young, qui portait mardi le brassard du capitaine de Manchester United, a été pris pour cible par des internautes, après la défaite des Red Devils aux quarts de finale de la Ligue des champions (3-0) face au FC Barcelone.

Le club anglais "condamne catégoriquement" les "commentaires racistes sur les réseaux sociaux" dont Young fait l'objet.

Manchester United va s'efforcer d'"identifier les personnes" qui ont fait les commentaires décriés.

"Un autre joueur noir, cette fois-ci Ashley Young, est la cible d'attaques racistes sur les réseaux sociaux, après le match de Ligue des champions de ce soir", déplore pour sa part une organisation de lutte contre la discrimination, "Kick it".

Lire aussi :

Racisme : le plaidoyer de Sulley Muntari

Mondial 2018: Alexeï Smertin, inspecteur en charge du racisme

Mesut Ozil quitte la Manschaft pour "racisme et irrespect"

"Encore une fois, nous nous posons la même question : quand allez-vous prendre des mesures sérieuses pour lutter contre la discrimination qui sévit sur votre plateforme ?" a écrit "Kick it" sur Twitter, s'adressant aux dirigeants de ce réseau social.

"Nous ne faisons pas de commentaires sur des cas individuels, pour des raisons de protection de la vie privée", a répondu un responsable de Twitter.

"Notre politique sur les comportements abusifs interdit les comportements qui tentent de harceler, d'intimider ou de réduire au silence la voix d'une autre personne, et nous prenons des mesures coercitives sévères si des infractions sont constatées", ajoute le même responsable.

"Les progrès dans ce domaine sont difficiles, mais nous sommes profondément engagés à améliorer la santé de la conversation sur notre plate-forme", promet-il.