Le Kenya ira aux Mondiaux d'athlétisme sans ses meilleurs marathoniens

Eliud Kipchoge et Brigid Kosgei, deux des meilleurs athlètes kényans, ne prendront pas part aux Mondiaux d'athlétisme 2019. Copyright de l’image BEN STANSALL
Image caption Eliud Kipchoge et Brigid Kosgei, deux des meilleurs athlètes kényans, ne prendront pas part aux Mondiaux d'athlétisme 2019.

La Fédération kényane d'athlétisme n'a pas sélectionné le record du monde Eliud Kipchoge pour les Championnats du monde d'athlétisme prévus du 27 septembre au 6 octobre.

D'autres des meilleurs marathoniens du Kenya sont également laissés sur le carreau.

Incontestable maître du marathon avec 11 victoires en 12 marathons, Eliud Kipchoge avait déjà déclaré, avant la publication de la liste, qu'il ne participerait pas aux Mondiaux de cette année.

Il dit se préparer pour courir les 42,195 km (le marathon) en moins de deux heures avant la fin de l'année - à l'automne prochain.

Il avait déjà réalisé 2 heures et 25 secondes à Monza (Italie) en 2017, lors d'un marathon non officiel.

Lire aussi :

Le Kényan Kipchoge remporte le marathon de Londres

Le Kenya et l’Ethiopie dominent le Marathon de New York

L'équipe masculine kényane sera conduite aux Mondiaux d'athlétisme par le champion du monde en titre Geoffrey Kirui (26 ans) et le double vainqueur du marathon de Paris Paul Lonyangata (26 ans).

La Fédération kényane d'athlétisme laisse sur le carreau les cinq meilleurs kényans au classement mondial de la discipline.

Lire aussi :

Les Kényans dominent le marathon de Londres

Marathon de Londres: Kipchoge prend au sérieux le défi de Farah

Même constat chez les femmes, avec les absences de Brigid Kosgei (25 ans, 2e mondiale), qui a remporté récemment le marathon de Londres. Vivian Cheruiyot (4e mondiale) sera également absente.

Ruth Chepngetich (24 ans), la meilleure marathonienne mondiale, sera toutefois aux Championnats du monde d'athlétisme prévus cette année à Doha.

La double championne du monde, Edna Kiplagat (39 ans), sera aussi en lice.