Finale NBA : Pascal Siakam sort le grand match

Pascal Siakam a réussi 11 tirs consécutifs, du jamais-vu en NBA lors des 20 dernières saisons. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Pascal Siakam a réussi 11 tirs consécutifs, du jamais-vu en NBA lors des 20 dernières saisons.

Contre Golden State, jeudi, Pascal Siakam a sorti le grand match. Une performance exceptionnelle qui lui vaut d'être comparé à des légendes de la NBA que sont Shaquille O'Neal, Michael Jordan ou encore Kareem Abdul-Jabbar.

L'ailier camerounais des Raptors a rejoint ces derniers dans un club très fermé en marquant 32 points dans un seul match.

Pascal Siakam est le septième joueur de l'histoire à marquer plus de 30 points avec une réussite au tir supérieure à 80 % dans un match d'une finale de NBA.

Siakam a signé un impressionnant 14 sur 17 au tir, lors de cette victoire de Toronto, 118 points à 109.

Il a surpris les Warriors, doubles champions de la NBA en titre et grands favoris à leur propre succession.

Lire aussi :

Vers un championnat NBA en Afrique

Pascal Siakam a réussi 11 tirs consécutifs, du jamais-vu en NBA lors des 20 dernières saisons.

Le record, qui était jusque-là de huit paniers consécutifs, était codétenu par LeBron James et Kobe Bryant, entre autres.

A 25 ans, Siakam, premier Camerounais à participer à une finale NBA, a fait une entrée fracassante dans la cour des grands.

Le basketteur recruté en 2016 par les Raptors a dédié son match exceptionnel à l'Afrique et surtout à son père, décédé en 2014 des suites d'un accident de la route au Cameroun.

"Tous les jours, je me demande ce que dirait mon père s'il voyait ce que j'ai accompli. Les gens me disent tout le temps qu'il serait fier de moi, mais j'aurais aimé l'entendre de sa bouche", a dit Siakam.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le rappeur Drake, ambassadeur des Raptors de Toronto, saluant Pascal Siakam.

Le deuxième match de la finale aura lieu lundi, à Toronto.

Les Raptors ont été applaudis par une foule enthousiaste, dans laquelle se trouvait le rappeur Drake, ambassadeur de l'équipe de Toronto.

Lire aussi :

Les futures stars du basket ball féminin réunies à Dakar

La Ligue Africaine de Basketball opérationnelle en 2020

"Je l'adore parce que la seule chose que nous devons faire (…), c'est d'aller de l'avant", a déclaré Nick Nurse, son entraîneur.

Nurse ne tarit pas d'éloges pour Siakam, qui aspirait à devenir prêtre lorsqu'il a été repéré par un ancien joueur de la NBA, Luc Mbah.

"Pascal a eu une grande soirée offensive. J'ai trouvé qu'il jouait avec beaucoup de sang-froid", a ajouté son entraîneur.