Football : Fatma Samoura chargée de conduire un "audit" de la CAF

Fatma Samoura va travailler pour la CAF pendant six mois au moins. Copyright de l’image Getty Images
Image caption Fatma Samoura va travailler pour la CAF pendant six mois au moins.

La secrétaire générale de la Fifa va rester à la disposition de la Confédération africaine de football (CAF) pendant six mois, à compter du 1er août prochain, pour diriger "un audit général" de l'instance continentale.

La Sénégalaise âgée de 56 ans, nommée secrétaire générale de la Fifa depuis deux ans, va aider à "évaluer la situation actuelle au sein de la Confédération et de contribuer à l'accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours".

Un communiqué conjoint de la CAF et de la Fifa annonce sa nomination au sein de l'instance africaine et de la mission qui lui est confiée.

Lire aussi :

Fatma Samoura, "femme la plus puissante du sport mondial"

Quand les Diouf "divisent" la FIFA

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le président de la CAF, Ahmad

L'audit que Fatma Samoura va conduire en tant que "déléguée générale de la Fifa pour l'Afrique", est destiné à "assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente et efficace".

Son mandat au sein de l'instance chargée du football africain est "renouvelable avec l'accord préalable des deux organisations".

Elle va continuer en même temps à assurer son rôle de secrétaire générale de la Fifa, selon les deux instances.

"Abus de confiance"

Fatma Samoura travaillait aux Nations unies avant d'être nommée secrétaire générale de la Fifa, le 13 mai 2016, par le président de l'instance mondiale du football, Gianni Infantino.

La CAF a récemment été sous les feux de la rampe, avec l'audition en France de son président, Ahmad, début juin, par les autorités françaises, dans le cadre d'une enquête pour "corruption" et "abus de confiance".

Lire aussi:

Pourquoi le patron de la CAF a été convoqué ?

Le Malgache a rejeté toutes les allégations à son encontre, les qualifiant de "fausses".

Il fait également l'objet d'une enquête menée par la commission d'éthique de la Fifa.