CAN 2019 : Ouest-Africains contre Maghrébins pour les demi-finales

De notre envoyé spécial au Caire, Yoro Mangara

Le 11 de départ du Sénégal face au Kenya, le 11 juillet 2019 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Le 11 de départ du Sénégal face au Kenya, le 11 juillet 2019

Les Lions du Sénégal, grands favoris du tournoi africain, feront face aux Aigles de Carthage de la Tunisie qualifiés par chance pour les demi-finales.

Une Tunisie qui n'a pas déroulé le grand jeu lors de la phase des poules, mais qui élimine Madagascar en quarts de finale, 3-0.

Sénégal-Tunisie aura un goût de revanche puisqu'en 2004, El Hadji Diouf et ses coéquipiers estimaient avoir été victimes d'un arbitrage partisan.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les 11 Tunisiens au départ du match contre l'Angola, le 24 juin 2019

Entretemps, il y a eu un autre choc entre le Sénégal et la Tunisie en 2017. Un match dont le score était en faveur des Lions. On se souvient de ce penalty de Sadio Mané et d'un but de Kara Mbodj, qui avait profité d'un corner pour reprendre le ballon de la tête.

Ce dimanche à 16 h 00 GMT, ce sera un tout autre match. Ce qui va pimenter cette rencontre, ce sera le départ catastrophique d'Alain Giresse, aujourd'hui sélectionneur national de la Tunisie, de son poste d'entraîneur des Lions du Sénégal en 2015.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les Super Eagles du Nigeria

Giresse avait démissionné au beau milieu de la compétition continentale, après l'élimination de ses protégés.

Pour rappel, la Tunisie a remporté la CAN en 2004, à domicile. Les Sénégalais tentent de remporter leur premier titre continental.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Les Fennecs d'Algérie

La seconde demi-finale prévue à 19 h 00 GMT va opposer l'Algérie, qui a fait un parcours sans faute dans le tournoi, aux Super Eagles du Nigeria.

Les Fennecs d'Algérie jouent une demi-finale de la CAN pour la septième fois, après celles de 1980, 1982, 1984, 1988, 1990 et 2010. Une victoire ouvrira les portes de la finale à des Algériens en quête d'un deuxième trophée continental après celui remporté à domicile en 1990.

Les Nigérians, eux, tenteront d'aller en finale pour remporter un quatrième trophée après ceux de 1980, 1994 et 2013.