Le doublé d’Aubameyang qui relance Arsenal

Pierre-Emerick Aubameyang Copyright de l’image Getty Images
Image caption Pierre-Emerick Aubameyang après son doublé

Après son nul face à Norwich, Arsenal espère retrouver le top 4 de la Premier League.

Arsenal peut à "100%" faire partie du top quatre" selon Freddie Ljungberg, dont le premier match en tant qu'entraîneur intérimaire s'est terminé par un match nul contre Norwich, en difficulté.

Les Gunners, dirigés par le Suédois après le licenciement d'Unai Emery vendredi, n'ont pas gagné depuis huit matches.

Arsenal reste huitième en Premier League, à sept points d'une place dans le top quatre, tandis que Norwich reste 19ème, à trois points de la relégation.

Alors qu'Arsenal démarrait en force, des défaillances défensives assez courantes ont refait surface lorsque Teemu Pukki a mis fin à sa série de huit matches sans succès en envoyant un tir dévié sur Shkodran Mustafi.

L'avance des hôtes n'a toutefois duré que huit minutes. La faute de main de Christoph Zimmermann entraine un pénalty transformé par Pierre-Emerick Aubameyang.

Une défense mal organisée d'Arsenal a permis à Todd Cantwell de rétablir l'avance pour Norwich. Le milieu de terrain s'est livré à un slalome à travers de la défense des Gunners pour placer un ballon dans la lucarne avant la pause.

Mais Aubameyang a une nouvelle fois égalisé en reprenant un ballon sur un corner.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Aubameyang a marqué 10 buts en 11 matches de championnat

Arsenal devra résoudre un certain nombre de problèmes avant de pouvoir prétendre à un nouveau titre en Premier League, et le plus urgent reste la défense.

L'absence de leadership ou de qualité dans les zones défensives centrales apparaît comme une faille fondamentale, qui n'est pas facile à corriger à court terme par Ljungberg.

Ces dernières années, Arsenal s'est doté de défenseurs, mais aucun ne semble égaler Tony Adams, Sol Campbell ou Martin Keown, connus pour leur autorité et qui semblaient prendre plaisir à mettre en échec les offensives de leurs adversaires.

Pour les deux buts de Norwich, les défenseurs centraux actuels d'Arsenal ont joué un rôle passif.

Sur le même sujet