Coronavirus : Le champion olympique Van der Burgh parle du "pire virus de tous les temps".

Cameron Van Der Burgh pose avec sa médaille d'or après avoir remporté la finale du 50m brasse masculin lors de la 6ème journée des 14èmes championnats du monde de natation en 2018 Copyright de l’image Getty Images
Image caption Cameron Van Der Burgh pose avec sa médaille d'or après avoir remporté la finale du 50m brasse masculin lors de la 6ème journée des 14èmes championnats du monde de natation en 2018

Le champion olympique sud-africain du 100 mètres brasse en 2012 a déclaré qu'il "se battait avec le Covid-19 depuis 14 jours".

"C'est de loin le pire virus que je n'ai jamais vu, bien que je sois un individu en bonne santé, avec des poumons solides (pas de tabac/sport), un mode de vie sain et que je sois jeune (le groupe démographique le moins à risque)", a tweeté le jeune homme de 31 ans.

"La perte de condition physique a été immense et je ne peux qu'avoir de la peine pour les athlètes qui contractent le Covid-19 car ils vont subir une grande perte de leur condition physique actuelle au cours du dernier cycle d'entraînement".

A lire aussi sur BBC Afrique:

"Une infection contractée vers le début d'une compétition serait la pire", a ajouté M. Van der Burgh, qui a travaillé comme analyste dans le secteur pétrolier à Londres depuis sa retraite en 2018.

Un grand nombre d'événements sportifs dans le monde ont été annulés, bien que le Comité international olympique (CIO) n'ait encore pris aucune mesure concernant les Jeux de cette année, qui doivent commencer à Tokyo le 24 juillet.

Le CIO s'est donné quatre semaines pour décider de l'avenir des Jeux, avec des options comprenant un report de plusieurs mois ou, plus probablement, d'un an par rapport à leur début prévu.

A regarder sur BBC Afrique:

Media playback is unsupported on your device
c

En attendant, de nombreux athlètes s'entraînent - comme le marathonien kenyan Eliud Kipchoge - même si l'on ne sait pas quand la compétition reprendra.

"Les athlètes continueront à s'entraîner car il n'y a pas de clarification (sur les) Jeux et s'exposent donc à des risques inutiles", a ajouté M. Van der Burgh.

"Ceux qui contractent le coronavirus essaieront de se précipiter pour reprendre l'entraînement, ce qui aura probablement pour effet d'augmenter et étendre le temps de réparation des dommages".

Van der Burgh, qui a également remporté quatre médailles d'or du Commonwealth, a décrit comment il a été affecté par le coronavirus, qui a maintenant atteint plus de 40 pays en Afrique.

Dans son pays natal, l'Afrique du Sud, plus de 709 cas ont été signalés à la date du 25 mars.

"Bien que les symptômes les plus graves (fièvre extrême) se soient atténués, je suis toujours aux prises avec une grande fatigue et une toux résiduelle dont je ne peux pas me débarrasser", a déclaré le sextuple champion du monde.

Lire plus