Le Cameroun débute le CHAN par une victoire

Cameroon vs Zimbabwe
Légende image,

Le Cameroun, pays hôte a affronté le Zimbabwe lors du lancement du CHAN

Neuf mois après la date initiale, le Championnat d'Afrique des Nations a finalement débuté samedi avec la victoire du pays hôte, le Camerounm sur le Zimbabwe (1-0) à Yaoundé.

Dans le Groupe A, Salomon Banga a marqué le but de la victoire à la 18e minute, le défenseur ayant fait preuve d'une bonne agilité pour marquer d'un coup de tête.

Sous les yeux du président de la Fifa, Gianni Infantino, du nouveau président honoraire de la Caf, Issa Hayatou, et du Premier ministre camerounais, Joseph Ngute, le Cameroun a largement dominé le match, mais a manqué de précisions devant les buts.

Le gardien de but du Zimbabwe, Ariel Sibanda, a maintenu son équipe dans le match mais a eu la chance que plusieurs tentatives camerounaises lui soient directement adressées.

Toujours dans la journée du samedi, le Mali a battu le Burkina Faso 1-0, grâce à un but de Siaka Bagayoko, et est ainsi devenu co-leader du groupe avec le Cameroun, qu'il rencontrera mercredi prochain, les Burkinabés rencontrant le Zimbabwe dans l'autre match de la journée.

Le CHAN devait initialement avoir lieu en avril de l'année dernière, mais il a été reporté en raison de la propagation du coronavirus dans le monde.

La sixième édition de l'événement pour les joueurs évoluant dans leur propre pays est l'un des plus grands tournois de football à avoir lieu dans le monde depuis le début de la pandémie.

Seize équipes jouent dans quatre groupes de quatre, la finale ayant lieu le 7 février, et les stades peuvent être remplis jusqu'à 25 % de leur capacité en raison des préoccupations liées au Covid-19.

Les espoirs du pays hôte

Le Cameroun ne cherche pas seulement à remporter le tournoi pour la première fois, mais aussi à passer les quarts de finale, ce qu'il n'a jamais fait lors de ses trois précédentes participations au CHAN.

Emmené par l'expérimenté international Jacques Zoua, vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations 2017, le Cameroun a été très offensif dans les 30 premières minutes, Serge Andoulo étant le plus à même de marquer uniquement pour sa tentative à bout portant de retrouver Sibanda.

Les spectateurs répartis ça et là dans le stade Amadou Ahidjo ont fait sentir leur présence, mais ont dû s'armer de patience pour applaudir un but, car une succession de frappes à longue distance n'ont pas été concrétisées.

Après 68 minutes, Albert Meyong, a eu une belle occasion de but après une hésitation de la défense zimbabwéenne, mais sa tête à huit mètres est passée à côté.

Quatre minutes plus tard, Banga a donné aux fans le but qu'ils attendaient, en effectuant une volée acrobatique après que le Zimbabwe, dont l'équipe a été gravement touchée par des infections au Covid au début du mois, n'a pas réussi à dégager un coup franc.

Répétition générale

Légende image,

La cérémonie d'ouverture a été marquée par des danseurs et des chants traditionnels interprétés par le rappeur Stanley Enow, entre autres.

Ce tournoi semble être un avant-goût de ce qui se passera l'année prochaine lorsque le Cameroun accueillera la Coupe d'Afrique des Nations, qui était initialement prévue pour ce mois de janvier, mais qui a été reportée en raison du coronavirus.

Le Cameroun devait accueillir la Coupe des Nations 2019, mais la Caf lui a retiré son droit d'organiser l'événement après avoir déclaré que les préparatifs avaient pris du retard.

Ces souvenirs appartiennent désormais au passé, avec trois villes et quatre stades au total, dont le tout nouveau stade Japoma de 50 000 places à Douala, prêt à accueillir les supporters.

La sûreté et la sécurité ont été des facteurs clés avant l'événement, la Caf et les organisateurs au Cameroun ayant conçu une série de mesures visant à réduire au minimum la menace du coronavirus.

Parmi ces mesures, les joueurs sont testés 48 heures avant chaque match, tandis que les équipes sont autorisées à choisir parmi une liste de réserve de 10 joueurs supplémentaires si l'un d'entre eux est infecté par le Covid 19.

Le Maroc est l'actuel détenteur de la CHAN, après avoir remporté le tournoi sur son propre sol en 2018.