Le Burkina Faso : oser rêver !

Sa première participation à une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations remonte à 1978 au Ghana. Une entrée catastrophique avec 3 défaites en 3 matches de poule, 9 buts encaissés contre seulement 2 de marqués.

Les Etalons rebondissent 18 ans plus tard, en 1996 en Afrique du Sud, sans grand succès également.

Sous la houlette du technicien français, Philippe Troussier, lors de la CAN 98 qu’ils organisent, les Etalons, dopés par l’apport de leur public, se transcendent et atteignent le second tour.

Sur cette lancée victorieuse, le Burkina se débarrasse de la Tunisie pour disputer les demi finales où leur voie est obstruée par l’Egypte, futur vainqueur de la compétition.

Habitué des joutes continentales, le Burkina Faso a livré une copie des plus impressionnantes lors des éliminatoires. Ce qui fait dire à l’entraîneur français de la RDC, Claude Le Roy que le Burkina Faso peut aller loin dans l’épreuve.

L’expérience de l’attaquant Moumouni Dagano-- l’un des meilleurs buteurs des éliminatoires—celle de Charles Kabore et surtout la virtuosité des jeunes Alain Traore et de Jonathan Pitroipa, sera déterminante dans le séjour du « Pays des hommes intègres » dans cette compétition. L’objectif premier assigné aux Etalons est d’atteindre le second tour, la sélection n'ayant plus franchi le premier tour depuis 1998, année où le Burkina Faso avait accueilli la compétition. C’est en tout cas la vision du président burkinabé, Blaise Compaoré qui a exhorté l'équipe nationale à ne pas "gâcher" les occasions de but qu'elle aura au cours des matches. "Vous aurez toujours une ou deux occasions par match, a prévenu M. Compaoré. Chacun de vous doit se battre avec la plus grande attention, la plus grande vigilance, pour faire en sorte que nous puissions exploiter toute occasion qui nous est offerte." "Il y a des équipes qui ont une seule occasion mais qui sortent victorieuses", a-t-il ajouté lors d'une réception de la sélection et de l'encadrement technique.

Le Burkina Faso se trouve dans la poule B avec l'Angola, la Côte d'Ivoire et le Soudan.

Star : Alain Traoré