Afrique du Sud-Cap Vert en ouverture

Le coup d’envoi de la CAN 2013 de football sera donné ce samedi à Johannesbourg par le match Afrique du Sud-Cap vert, prévu au Soccer City Stadium.

Image caption Le sélectionneur du Cap Vert, Lucio Ulisses Antunes

L’Afrique du Sud aborde la CAN avec la ferme conviction de figurer parmi les meilleures formations à l’heure du bilan. Il lui faudra pour ce faire, réaliser une bonne entame face au Cap Vert qui découvre les réalités de cette compétition.

Les Requins Bleus étrennent en effet leur participation à une phase finale de coupe d’Afrique des nations.

Les Bafana Bafana qui souhaitent marcher dans les pas de leurs héroïques devanciers, Phil Massinga, docteur Kumalho et autre Shaun Bartlett, vont bénéficier du soutien indéfectible du public qui nourrit des ambitions variées pour la nation arc-en-ciel.

L’ardeur des supporters est mesurée en raison de la jeunesse et au manque d’expérience de cette équipe formée à plus de 75 pour cent de joueurs issus du cru local. L’ossature provient essentiellement des Kaizer Chiefs, Orlando Pirates et Mamelodi Sundowns.

Chaque joueur sud africain aura droit à 1,2 million de rand en cas de victoire finale ! Une autre paire de manche !

Le Cap-Vert fait partie des bleus de cette compétition. Les Requins Bleus qui ont éliminé le Cameroun pour se coltiner une place à ce rendez-vous continental, se disent gonflés à bloc et prêts à aller à l’abordage. Surtout que cette équipe jusque là peu connue, a réalisé un bond remarquable au classement FIFA du mois d’octobre dernier, passant du 154e rang à la 51e position !

Le sélectionneur du Cap Vert, Lucio Ulisses Antunes comptera sur la vista de l’attaquant de Lille, Ryan Mendes et de Jorge Semedo, sociétaire de Olhanense dans le championnat portugais.

La forte légion étrangère, basée au Portugal constitue à n’en point douter un atout de taille pour les protégés du président de la fédération, Mario Semedo.

Ce dernier espère voir sa formation surfer sur le capital confiance des éliminatoires pour faire bonne impression à cette CAN.

L’autre affiche de cette journée inaugurale de la CAN 2013, mettra aux prises les Palanca Negras d’Angola et les Lions de l’Atlas du Maroc.

Au jeu physique et fait de percussion de l’Angola, le Maroc tentera de tenir la comparaison en opposant une approche basée sur des passes courtes et la technicité de Younes Belhanda qui sera à la baguette pour distiller des passes décisives à ses coéquipiers.

Angolais et Marocains, cherchent à se donner une nouvelle image depuis des éditions sanctionnées par des résultats pour le moins convaincants !

Pour notre confrère, Matias Adriano, directeur de publication de Journal des sportos, les Palenca Negras ont à cœur d’atteindre au moins le second tour.

«Make Peace Happen ! »

La cérémonie d’ouverture, verra évoluer plusieurs musiciens sud africains au rang desquels Ringo Madlingozi, Judith Sephuma et Sipho Kazi ; le poète Afupakar aussi y ira de sa muse.

Quant à l’athlète Caster Semenya, elle portera une torche qu’elle remettra au président Jacob Zuma, dans l’une des séquences de cette cérémonie, baptisée « Make Peace Happen ! » ; l’autre séquence est intitulée, « Beat of Africa’s football »