Veillée d’arme dans le groupe B

Dans le groupe B, le Ghana est donné favori, le Mali en embuscade. Le Niger veut éviter la dernière place alors que les problèmes d’intendance plombent la RDC.

Image caption Des supporters ghanéens

Le Niger qui a terminé dernier de son groupe à la dernière CAN arrive avec des ambitions modestes.

D’après son entraineur Gernot Rohr, le Mena vient avec pour objectif de faire une prestation honorable.

Il n’est pas question de terminer dernier du groupe comme lors de la 28 ème CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale.

Malgré la présence d’un favori comme le Ghana , il compte engrange au moins une victoire.

En l’absence des équipes comme l’Egypte et le Cameroun, les observateurs considèrent qu’avec la Côte d’Ivoire, le Ghana est l’un des grand favori.

Mais Assamoah Gyan le buteur des Blacks Stars se veut prudent.

Il ne reconnait que tout est possible en football. Mais souligne qu’avec l’effectif actuel les Black Stars peuvent concrétiser leur ambition : remporter le titre. Encore qu’il faudra le prouver sur le terrain d’après le buteur ghanéen.

Lors de la dernière CAN, les aigles du Mali ont réalisé leur meilleur performance de la compétition.

Ils avaient fini 3ème. C’est dire qu’ils sont très attendus.

Mamadou Cissoko , le milieu récupérateur des aigles en est conscient. Il pense que malgré la présence d’un « grand » comme le Ghana , il est possible de faire mieux sinon autant qu’a la 28 ème édition de la CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale.

La RDC plus préoccupée à régler des problèmes d’intendance au point de compromettre les entrainements se met en danger.

L’on saura aujourd’hui si l’atmosphère est revenu à la normale avec la séance lors du match inaugural ce dimanche 20 janvier contre le Ghana, au Nelson Mandela Bay de Port Elisabeth.