Les footballeurs chinois visent le Portugal

Copyright de l’image Xinhua

La compagnie chinoise Ledman sponsorise la deuxième division portugaise de football et veut y imposer des joueurs chinois.

L’initiative suscite l'inquiétude des dirigeants et joueurs portugais.

L'accord de partenariat signé lundi à Pékin prévoit que "dix joueurs et trois entraîneurs assistants chinois seront intégrés dans les dix meilleurs clubs de deuxième division portugaise pour améliorer leur niveau", selon un communiqué diffusé par Ledman.

Selon José Godinho patron des clubs de Ligue 2, la Ligue portugaise était en pleines négociations avec le sponsor chinois.

Ledman, spécialisée dans la fabrication de diodes électroluminescentes (LED) basé à Shenzhen, dans le sud de la Chine, fait déjà partie des sponsors de la première et de la deuxième division chinoise.

Ce n'est pas la première entreprise chinoise à parier sur le Portugal pour former des joueurs.

Les autorités de Pékin ont lancé en mars 2015 un vaste plan pour faire progresser le niveau du football dans l'Empire du milieu, qui pointe à la 82e place du classement Fifa.