Corruption FIFA : l’Afrique du sud dément

Le ministre sud-africain des sports, Fikile Mbalula, rejette les accusations de corruption dans le cadre de l’organisation de la Coupe du monde 2010.

Copyright de l’image

M. Mbalula a nié que le pays ait payé des pots de vin afin de remporter l’organisation de cette compétition.

Les autorités sud-africaines expliquent que les 10 millions de de dollars que la FIFA présente comme étant un pot de vin, était un don pour soutenir le développement du football dans la diaspora africaine aux Caraïbes.

La Fédération internationale de football (FIFA) avait accusé mercredi l’Afrique du sud d’avoir obtenu la tenue de la plus grande fête du football mondial à case de versement.

Le ministre sud-africain des Sports a demandé à la FIFA de retirer ses accusations.